Like A Virgin Rebel Heart Tour Version produced by the French Remixer Dens54

28 Septembre 2015, 12:06pm

Publié par Madonna Art Vision

French do it better pourrions-nous dire! Dens54, un remixeur français, connu pour ses remixes sur plusieurs titres de Madonna, a produit la nouvelle version de "Like A Virgin" pour la nouvelle tournée de la reine de la pop, The Rebel Heart Tour.

Voici ce qu'il confie au Républicain Lorrain...

Il n’a pas encore touché terre. Dans son modeste salon, entouré de divers instruments, casquette de gavroche vissée sur la tête et des yeux qui frisent. Denis Zabee, alias « Dens54 », tient entre ses longues mains six pages imprimées qui ont bouleversé sa vie.

Flash-back. Début juillet, le musicien amateur Lorrain « arrangeur remixeur » comme il se définit reçoit un message sur son compte Facebook : « Dear Denis… Je travaille pour Guy Oseary (manageur de Madonna et U2, N.D.L.R.) [...] Nous sommes intéressés par un de vos remix […] Nous l’aimons beaucoup ! Pour la tournée on veut faire quelque chose d’officiel », annonce une certaine Sara.

Première réaction, « j’ai pensé à une blague… ». Mais à 41 ans, cet enfant du Pays Haut, originaire de Piennes (54) et désormais installé à Metz, n’en est pas à son premier essai. Depuis 15 ans, Denis récupère des enregistrements «a capela» pour les remixer sur des mélodies qu’il compose « à la maison ». Guitare, basse, batterie, piano… le touche à tout a déjà remixé plusieurs titres Madonna, ce qui lui vaut d’ailleurs « une petite notoriété auprès de la communauté des fans de la chanteuse et les réseaux de remixeurs non officiels de la star », même si lui-même avoue ne pas être un fan de Madonna qui fait de la musique, mais bien « un musicien qui apprécie certains albums de la madone ».

3 500 dollars pour céder son morceau « à perpétuité »

Son intuition le pousse tout de même à vérifier la véracité du mail, « ça avait l’air de tenir la route ». Quelques jours plus tard, second mail de l’assistante de Guy Oseary avec un lien pointant vers le compte Facebook du musicien, « c’est ce morceau qu’on veut ! Pouvez-vous nous envoyer les masters ? ». Grosse stupeur pour le jeune Lorrain ! « C’était le mythique Like a Virgin » que Denis a revisité en 2009 dans une version électro orientale. « Heureusement j’avais conservé les bandes multipistes. Je les ai donc envoyées et sur le coup je n’ai pas pensé à l’argent ni à mes droits d’auteurs, j’ai dit oui sans réfléchir ». En retour, un mail arrive à Metz, « Merci. Chaleureusement. On vous tiendra au courant ».

Fin août, pas de nouvelles. « Ça a été l’ascenseur émotionnel. J’avais beaucoup de mal à rester concentrer sur mon travail », explique Denis qui est, quand il ne bidouille pas sur ses instruments, éducateur en Moselle. La tournée mondiale « Rebel Heart » de Madonna doit commencer le 9 septembre à Montréal…, «J’ai commencé à sérieusement douter ».

« Un des temps forts du show », pour le magazine Rolling Stone

Le 28 août, un énième mail arrive : « C’est bon ! On utilise votre morceau. Nos avocats vous contacteront ». Les avocats de la papesse se sont finalement manifestés, via sa société Boy Toy Inc, basée à New York. Proposant à Denis de céder « à perpétuité » ses droits sur cette nouvelle version musicale de Like a Virgin, pour 3 500 dollars. « Ça ne me rendra pas riche ! Cela peut paraître peu en regard de l’argent qu’elle engrange. Mais c’est beaucoup pour un remix amateur et pour moi, ce sont quand même trois mois de salaire et une visibilité énorme ». La nouvelle agite d’ailleurs déjà la communauté madonnesque…

Heureux comme un pape, Denis, en parle à son entourage proche. « On m’a pris pour un mytho parfois, c’était cocasse ! », sourit-il. Entre doutes et espoirs, le 9 septembre au soir, il se connecte sur un site de diffusion de vidéo en direct, histoire de vérifier en live à Montréal où la star entame sa tournée qu’il n’a pas rêvé. Bingo. « J’ai veillé toute la nuit, décalage horaire oblige et j’ai regardé le concert en entier. Au troisième et dernier tableau, enfin, Like a Virgin est arrivé et j’ai tout de suite reconnu mon morceau, c’était irréel ! »

Depuis, Madonna a déjà chanté sur quelques scènes d’Amérique du Nord et déjà « le magasine américain Rolling Stone a évoqué mon remix dans un article, comme un des temps forts du show ».

Une petite victoire pour l’arrangeur qui vit « toujours les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles ».

Rejoignez-le sur sa page Facebook ICI